Sciences Ouvertes : expériences, enjeux et perspectives

Ce colloque permettra d’aborder l’accès ouvert aux publications et la gestion des données de la recherche, avec des intervenants du Ministère, des EPST et d’autres universités, sans oublier un retour d’expériences de la part des chercheurs du site lorrain.

Il est aussi organisé en pleine actualité, avec l’annonce le 4 juillet dernier par Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du Plan National pour la Science Ouverte.

La vidéo du colloque est consultable à cette adresse : http://scienceouverte.univ-lorraine.fr/evenements/

Avenir des modèles de publication scientifique et de l’évaluation par les pairs

La Société Informatique de France (SIF) et la Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles (SMAI) co-organisent une journée de présentation et d’échanges sur l’avenir des modèles de diffusion des publications scientifiques et de l’évaluation par les pairs. Les thèmes abordés couvriront l’évaluation par les pairs, les mesures bibliométriques, l’édition libre et les archives ouvertes.

La cOAlition S (pour Science, Speed, Solution, Shock)

Le début de la semaine a été marqué par le lancement de la cOAlition S, une alliance européenne entre onze organismes nationaux de financement de la recherche, dont le communiqué diffusé sur le site de Science Europe nous dévoile l’ambition :

[…] an initiative to make full and immediate Open Access to research publications a reality.

Lire la suite

EMS : oui au libre accès, non à l’auteur-payeur

Dans un récent communiqué, la société Européenne de Mathématiques rappelle sa position concernant le passage à l’Open Access, en soulignant que cela ne doit pas se faire à n’importe quel prix, et en particulier ne doit pas passer par le payement d’APC (frais de publication à la charge de l’auteur).

Le communiqué : http://euro-math-soc.eu/system/files/news/EMS-doc-OA-2018-07-09.pdf

Jean-Pierre Bourguignon (ERC) réagit au plan national pour la science ouverte | Sciences et avenir

Publications scientifiques comme données brutes, toutes les recherches financées sur les deniers publics devront dorénavant être diffusées en accès ouvert (open access). C’est ce que stipule le plan national pour la science ouverte, dévoilée par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le 4 juillet 2018. Que penser de cette décision ? Sera-t-elle applicable ? Réaction du Pr Jean-Pierre Bourguignon, mathématicien et Président du Conseil européen de la recherche (ERC), rencontré à l’occasion du congrès ESOF à Toulouse.

Source : Sciences et avenir – Jean-Pierre Bourguignon (ERC) réagit au plan national pour la science ouverte

Lancement du Plan national pour la science ouverte par Frédérique Vidal

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal, est intervenue ce mercredi 4 juillet lors de la 47ème conférence annuelle de la Ligue des Bibliothèques Européennes de Recherche (LIBER) sur la politique nationale de la science ouverte :

Nous ne sommes pas suffisamment aujourd’hui dans une logique de science ouverte. Il faut encore trop souvent payer pour avoir accès aux publications de nos chercheurs. […] Alors que les fausses nouvelles sont très facilement accessibles, les publications scientifiques sont protégées derrière des péages qui sont autant de barrières à l’accès au savoir.

 

Lire la suite

Guide d’application de la loi pour une République numérique (article 30) Écrits scientifiques (version courte) | Bibliothèque Scientifique Numérique

Ce guide a été rédigé par des chercheurs, des juristes et des professionnels de l’Information scientifique et technique afin d’informer de manière simple les chercheurs des nouveaux droits que la loi pour une République numérique d’octobre 2016 leur a ouverts pour la diffusion de leurs écrits publiés dans des revues scientifiques. La présente version (courte) de ce guide sera complétée prochainement par une version plus détaillée explicitant notamment plus de cas spécifiques.

Consulter le guide
Source : BSN – Guide d’application de la loi pour une République numérique (article 30) Écrits scientifiques (version courte)

Forum des archives ouvertes institutionnelles (AOI)

Cette journée d’étude sur les archives ouvertes institutionnelles (AOI) entend répondre à des problématiques tant opérationnelles que stratégiques : Quelle est leur place au sein de l’institution, de l’établissement ? Quels rôles jouent-elles et peuvent-elles jouer ? Comment s’articulent-elles avec les écosystèmes de leur institution (échelle locale), de la recherche (échelle nationale), et de l’Open Science (échelle globale) ? Enfin, quels sont les défis et les perspectives de développement des AOI ?

L’organisation de ce premier Forum des AOI vise à acter les initiatives prises par les établissements et organismes en charge d’une AOI et à leur donner une perspective dans le cadre du développement des initiatives en faveur d’une science plus ouverte.

CasuHAL 2018

Les résultats de la recherche scientifique constituent un bien commun qui appartient à tous et qui doit circuler le plus largement possible. En France, la Loi Lemaire promulguée le 8 octobre 2016 a mis en oeuvre un nouveau « droit d’exploitation secondaire » afin de faciliter la diffusion au format numérique, libre et gratuit des publications scientifiques par leurs auteurs. Cependant, l’article 30 contenant ces nouvelles dispositions contient plusieurs points assez délicats à interpréter et créé un nouveau droit qui peut être opposé aux éditeurs dans le cas où leurs conditions de rediffusion seraient moins favorables.

CASUHAL2018 : ce micro-événement vise à réunir la communauté scientifique (chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants) cible de cette nouvelle loi et les professionnels de l’Information Scientifique et Technique impliqués dans sa mise en oeuvre, notamment à travers l’archive ouverte HAL.