Couperin recense les facilités offertes par les éditeurs durant la pandémie

Couperin a recensé les initiatives des éditeurs pour aider le monde académique, et la population en général, à faire face aux conséquences de la crise sanitaire actuelle. Retrouvez dans ce lien, les engagements pris par les éditeurs et les ressources ouvertes. La page web sera mise à jour régulièrement.

Ici vous trouverez la liste des ressources mathématiques sélectionnées par le RNBM

Covid-19 – Appel de l’ADBU, Couperin, EPRIST aux éditeurs académiques

Le RNBM soutient l’appel de l’ADBU, Couperin et EPRIST rédigé le 19 mars 2020 et demande « aux éditeurs d’ouvrir, dans ces circonstances exceptionnelles, leurs publications à tous, afin de faire face, unis, à une crise sanitaire mondiale sans précédent ».

 

Cliquez sur l’image pour accéder au texte de l’appel sur le site de l’ADBU

Bulletin d’information sur l’édition scientifique N°3 – Novembre 2019

Ceci est le troisième numéro du bulletin d’information visant à mieux informer la communauté mathématique (et d’autres) sur les questions liées à l’édition scientifique. N’hésitez pas à le faire circuler autour de vous et notamment dans votre laboratoire et/ou établissement de recherche (mail, salle café,…). Bonne lecture !

1. FONDS NATIONAL POUR LA SCIENCE OUVERTE
2. BAROMÈTRE DE LA SCIENCE OUVERTE
3. SONDAGE MathSciNet
4. ACCORDS TRANSFORMANTS
5. PUBLIER EN ACCÈS OUVERT : ÉTAT DES LIEUX À L’UNIVERSITÉ DE LORRAINE

1. CRÉATION DU FONDS NATIONAL POUR LA SCIENCE OUVERTE
Le Comité pour la Science Ouverte a créé un fonds doté de 3,1 millions d’euros en 2019. L’utilisation (ainsi que l’origine) de cette dotation est détaillée ci-dessous :
https://www.ouvrirlascience.fr/creation-du-fonds-national-pour-la-science-ouverte/

2. BAROMÈTRE DE LA SCIENCE OUVERTE
Un Baromètre de la Science Ouverte (BSO) vient d’être lancé par le Comité pour la Science Ouverte. Il permettra d’assurer un suivi régulier du niveau d’ouverture des ressources scientifiques : publications scientifiques, données, code. Pour sa première édition, il se concentre sur les publications en accès ouvert et sera actualisé en décembre de chaque année.
Voir : https://ministeresuprecherche.github.io/bso/

3. SONDAGE MathSciNet
Le Réseau National des Bibliothèques de Mathématiques a lancé une enquête auprès de la communauté mathématique concernant MathSciNet:
Etes-vous prêt(e) à vous passer de MathSciNet pendant un an dans le but de faire pression sur l’AMS pour qu’elle baisse ses tarifs ?
Plus de 1 300 réponses ont été récoltées et les résultats seront utilisés pour engager un rapport de force avec l’AMS concernant la tarification de MathSciNet.
Lien vers l’enquête (et les résultats) :
https://evento.renater.fr/survey/questionnaire-eclair…-5y2mm7z4

4. ACCORDS TRANSFORMANTS
Les accords transformants sont des « négociations couplées abonnement/APC » (en anglais transformative agreements) avec les éditeurs commerciaux. Apparus en raison de la hausse des coûts de publication en accès ouvert (voir point 5.), ces accords commencent à voir le jour un peu partout. Non sans risques, comme le montrent les deux articles ci-dessous :

Frédéric Hélein : Le piège des accords transformants
Toby Green (responsable des éditions de l’OCDE) : Are we being wilfully blind about the transformation that’s needed in scholarly publishing?

5. PUBLIER EN ACCÈS OUVERT : ÉTAT DES LIEUX À L’UNIVERSITÉ DE LORRAINE
Jean-François Lutz, Responsable de la Bibliothèque Numérique de l’Université de Lorraine, vient de publier un état des lieux sur la publication dans des revues en accès ouvert à l’Université de Lorraine. Portant sur la période 2012-2018, l’analyse “s’appuie sur trois sources de données : une base bibliographique internationale (Web of Science), le logiciel comptable de l’université (SIFAC) et les données issues d’une plateforme de diffusion de revues en SHS (OpenEdition)”.
Lien vers l’étude (26 pages) :
Publier dans des revues en accès ouvert. Etat des lieux et tendances à l’Université de Lorraine (2012-2018).

Ouvrir la Science : un nouveau site dédié à la science ouverte

ouvrirlascience.fr - page d'accueilLes premières Journées Nationales de la Science Ouverte organisées par le Comité pour la science ouverte (@ouvrirlascience) se sont déroulées cette semaine et ont donné lieu à des échanges très riches que son peut en partie retrouver sous le hashtag #JNSO2018 sur Twitter.

Parmi les annonces importantes de ces 3 journées, figure le lancement du site ouvrirlascience.fr piloté par le Comité pour la science ouverte.

Lire la suite

La cOAlition S (pour Science, Speed, Solution, Shock)

Le début de la semaine a été marqué par le lancement de la cOAlition S, une alliance européenne entre onze organismes nationaux de financement de la recherche, dont le communiqué diffusé sur le site de Science Europe nous dévoile l’ambition :

[…] an initiative to make full and immediate Open Access to research publications a reality.

Lire la suite

Lancement du Plan national pour la science ouverte par Frédérique Vidal

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal, est intervenue ce mercredi 4 juillet lors de la 47ème conférence annuelle de la Ligue des Bibliothèques Européennes de Recherche (LIBER) sur la politique nationale de la science ouverte :

Nous ne sommes pas suffisamment aujourd’hui dans une logique de science ouverte. Il faut encore trop souvent payer pour avoir accès aux publications de nos chercheurs. […] Alors que les fausses nouvelles sont très facilement accessibles, les publications scientifiques sont protégées derrière des péages qui sont autant de barrières à l’accès au savoir.

 

Lire la suite

Le business des publications scientifiques : un dossier de la revue VRS

Le dernier numéro de la revue VRS du Syndicat national des chercheurs scientifiques (FSU) consacre un dossier de 35 pages au business des publications scientifiques.

Un dossier très riche dans lequel sont notamment évoqués l’histoire des publications scientifiques, le fonctionnement de l’édition et ses modèles économiques, ainsi que l’émergence du libre accès et ses enjeux à travers le rôle des bibliothèques et des consortiums, les grands projets en cours au sein de l’ESR, et des concepts et initiatives novateurs tels que la bibliodiversité et l’appel de Jussieu.

Consulter et/ou télécharger le numéro

Une analyse du mouvement vers l’accès libre

Dans un article paru dans le journal d’information numérique Médiapart, Marie Farge, Directrice de recherche au CNRS, et Frédéric Hélein, Professeur à l’Université Paris Diderot et Directeur Scientifique du RNBM, analysent les politiques menées en matière de libre accès dans plusieurs pays européens et leur impact sur l’édition scientifique :

Aujourd’hui, différents projets sont proposés et expérimentés, avec une grande variété de modèles suivant les pays. Les approches peuvent varier suivant la situation économique, la législation et la culture d’un pays et suivant les disciplines scientifiques. Les points de vue des des décideurs politiques, des documentalistes, des bibliothécaires ou des chercheurs peuvent également différer. Mais dans tous les cas le premier but poursuivi est de mettre fin aux tarifs anormalement élevés, et toujours en hausse, imposés par les grands groupes d’édition, qui sont d’autant plus inacceptables que l’essentiel du travail de production, c’est à dire la rédaction des articles, leur évaluation et leur validation, est fourni gratuitement aux éditeurs par les chercheurs et leurs institutions.

Lire la suite

Comprendre comment marche la science grâce aux citations ouvertes | CNRS – INSHS

Un demi-milliard d’Open citations, ou « citations ouvertes », références bibliographiques en accès ouvert utilisées dans les publications scientifiques, viennent d’être recensées par l’Initiative for Open Citations (I4OC). Deux laboratoires du CNRS, OpenEdition Center (CNRS/AMU/EHESS/Université d’Avignon), qui pilote l’infrastructure nationale de recherche OpenEdition, et Mathdoc (CNRS/ Université Grenoble Alpes), cellule de coordination documentaire nationale pour les mathématiques, qui pilote notamment la plateforme d’édition et de diffusion du centre Mersenne, sont partenaires de l’I4OC, rendant ainsi accessibles et gratuites les références et citations de tous les articles publiés sur leurs plateformes. Objectif : favoriser différentes approches pour étudier les dynamiques de la science avec des données transparentes, ouvertes et partagées. Ce faisant, la France contribue de plus en plus activement au projet majeur que constitue la science ouverte.

Source : INSHS – Comprendre comment marche la science grâce aux citations ouvertes