Point d’actualité sur les négociations de Couperin avec Springer | INSMI

Les négociateurs et négociatrices de Couperin sont entrés dans une phase de négociation difficile avec Springer. Quelques informations de la Direction de l’Information des sciences et techniques (DIST) du CNRS et du RNBM.

Pour les négociateurs et négociatrices de Couperin.org, toutes les propositions de Springer sont jugées inacceptables et comportent, pour la reconduction de l’offre d’abonnement au bouquet principal dite « big Deal », une hausse de prix d’au moins 1,5 % par an et pendant 3 ans. Les prix des abonnements, aujourd’hui purement électroniques pour l’essentiel, sont en hausse constante depuis deux décennies, occasionnant chez les très gros éditeurs des bénéfices fantastiques alors que les budgets de la Documentation sont en baisse constante.

Cette situation est d’autant plus difficile à accepter qu’une proportion non négligeable et croissante (au minimum de 9 % selon l’éditeur, mais probablement plus proche de 15 %) des articles contenus dans les revues concernées par les abonnements est désormais librement disponible puisque leurs auteurs (ou leurs institutions) ont déjà payé les frais de mise à disposition du public réclamés par Springer.

Les communautés ont commencé à se mobiliser à l’international pour se dégager de cette spirale inflationniste comme, par exemple, l’Université de Montréal qui s’est désabonnée en 2016 du bouquet complet ou encore le Danemark qui demande de meilleurs prix et plus de services pour les chercheur.e.s.

Pour que les négociations françaises puissent s’inscrire dans ce mouvement et réussir à sortir du cycle des augmentations, il faut accepter le risque de coupure des accès en janvier : les chercheurs ne pourraient consulter les contenus des articles parus en 2018 dans les revues diffusées par Springer que par des voies de substitution (« dépôts » de prépublications HAL et ArXiv, réseaux sociaux, etc.), les articles parus avant 2018 demeureraient accessibles pour les établissements de l’ESR. Plus précisément, selon les termes des contrats précédents, pendant au moins deux ans et sans frais supplémentaire, les chercheur.e.s conserveraient l’accès à une grande partie des archives des ressources acquises jusqu’en 2017 inclus :
– les ressources figurant dans le contrat de chaque établissement abonné (lequel est la trace historique de leurs abonnements antérieurs aux accès aux bouquets électroniques) ;
– les ressources acquises de manière définitive dans le cadre du projet Istex (des origines à 2014 pour les revues Springer), accessibles via le portail Maths.

Source : INSMI – Point d’actualité sur les négociations de Couperin avec Springer

Article en lien avec ce sujet : La communauté mathématique se mobilise sur la négociation des revues Springer

Semaine des mathématiques 2017

La Semaine des mathématiques montre à tous les élèves des écoles, collèges et lycées ainsi qu’à leurs parents, une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques. La sixième édition aura lieu du 13 au 19 mars 2017 sur le thème « Mathématiques et Langages ».

Guide académique de l’édition 2017

À propos de la médaille d’argent de Christophe Breuil | INSMI

Christophe Breuil travaille en arithmétique et en géométrie algébrique. Ses recherches se répartissent selon deux axes : théorie de Hodge p-adique entière (et applications), programme de Langlands p-adique pour des groupes réductifs p-adiques arbitraires (et applications).

Source : INSMI – À propos de la médaille d’argent de Christophe Breuil

Ávila-Villani : deux hommes qui comptent | CNRS Le journal

Ce sont deux géants des mathématiques françaises : Cédric Villani, médaille Fields 2010, et Artur Ávila, lauréat franco-brésilien de la prestigieuse récompense en 2014, discutent à bâtons rompus avec Christoph Sorger, directeur de l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (Insmi) du CNRS. Un entretien publié dans le premier numéro de la revue «Carnets de Science».

Source : CNRS Le journal – Ávila-Villani : deux hommes qui comptent

Une médaille d’or du CNRS en mathématiques | INSMI

La mathématicienne Claire Voisin est la lauréate de la médaille d’or 2016 du CNRS, la plus haute distinction scientifique française. Cette récompense couronne ses contributions majeures en géométrie algébrique complexe. Réputée pour sa connaissance profonde de ce domaine et pour l’originalité et la diversité de ses travaux, elle a été distinguée par de nombreux prix. Véritable ambassadrice française des mathématiques, son rayonnement à l’international est exceptionnel. Après une carrière d’une trentaine d’années au CNRS, elle est aujourd’hui professeur au Collège de France où elle est titulaire de la nouvelle chaire de mathématique Géométrie algébrique.

Source : INSMI – Une médaille d’or du CNRS en mathématiques

« Je n’étais pas un favori évident pour la médaille Fields » | CNRS Le journal

Le mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz est décédé samedi à l’âge de 59 ans. Dans cet entretien paru en 2014, il nous racontait son expérience de lauréat de la médaille Fields, récompense suprême qu’il avait reçue en 1994.

Source : CNRS Le journal – « Je n’étais pas un favori évident pour la médaille Fields »

Des mathématiciens français primés à Berlin | CNRS Le journal

Les Français Hugo Duminil-Copin et Vincent Calvez viennent d’être distingués par la European Mathematical Society (EMS), dont le congrès s’est tenu du 18 au 22 juillet à Berlin. Présentation de ces deux jeunes mathématiciens par Christoph Sorger, directeur de l’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions.

Source : CNRS Le journal – Des mathématiciens français primés à Berlin

Page 1 sur 212