Historique

Créé il y a presque trente ans sous forme d’un réseau amical pour élaborer une politique documentaire mathématique nationale, le RNBM joue actuellement un rôle très important dans l’accès à la documentation électronique (accords de consortium) pour l’ensemble de la communauté mathématique française.

En collaboration avec la cellule MathDoc et avec le réseau Mathrice, les groupes de travail du RNBM réfléchissent au maintien de la qualité, de la spécificité et de la pérennité de la documentation mathématique.

51 bibliothèques de mathématiques (plus de 70 documentalistes dont 2/3 appartiennent au CNRS) participent  à ce jour au Réseau National des Bibliothèques de Mathématiques.

Création :

Un réseau issu de la volonté commune des scientifiques et des professionnels de la documentation

A l’origine du Réseau, une initiative parisienne informelle (initiée en 1974) concernant la documentation mathématique, qui a donné lieu en 1983 à la création d’un club national » Réseau des bibliothèques de mathématiques », réunissant bibliothécaires et mathématiciens.

Grâce à de longs efforts communs, axés tant sur la réflexion que sur la formation, le réseau est pérennisé : en 1996 sont élus les premiers responsables officiels du RNBM. Geneviève Sureau et Bernard Teissier qui sont confirmés dans les fonctions qu’ils occupent depuis plusieurs années. Ils mènent notamment à bien la première négociation de consortium en France avec l’éditeur Springer.

En 2003 :  réunion à Paris à l’Institut de Mathématiques de Jussieu. Une nouvelle équipe de responsables est élue : Jean-Benoît Bost (mathématicien) et Liliane Zweig (bibliothécaire), ainsi qu’un comité de pilotage et un bureau ; des groupes de travail sont constitués. Le RNBM souhaitant se doter d’une structure officielle, une demande de création d’un GDS (Groupement de service) est faite au CNRS d’une part, et une demande de Programme Pluriformation d’autre part, de façon à se doter des moyens de poursuivre les actions entreprises.

Officialisation :

En janvier 2004,  le RNBM (copiloté par Jean-Benoît Bost et Liliane Zweig) devient un groupement de service du CNRS : GDS n° 2755.  41 bibliothèques de mathématiques, en accord avec leurs autorités de tutelle, y adhèrent. Les accords se multiplient et s’harmonisent avec les autres porteurs de consortiums : Couperin pour les universités, l’INIST pour le CNRS.

Une école thématique sur la documentation en mathématiques a lieu au CIRM en octobre de la même année

Cette dernière décennie :

  • 2005 : l’accord avec Springer est négocié en partenariat avec Couperin et l’Inist, et la liste des revues souhaitées par le RNBM est prise en compte.
  • 2006 (décembre) : la première journée RNBM « Blogs, wikis, RSS et autres CMS » fait suite à l’assemblée générale du réseau. L’assemblée approuve le remplacement de Liliane Zweig, démissionnaire, par Odile Luguern et Anna Wojciechowska.
  • 2007 (octobre) : Rencontres RNBM 2007 – Documentation en Mathématique.
  • 2008 : le GDS RNBM, reconduit par le CNRS, est co-dirigé par Odile Luguern, Anna Wojciechowska et Claude Zuily.
  • 2010 (octobre) : Rencontres RNBM 2010 – ANGD Documentation en Mathématique.
  • 2011 (février) : Journées RNBM 2011 – Assemblée générale, suivie de formations à de nouveaux outils et de réflexions collectives.
  • 2012 : le GDS RNBM est renouvelé pour 4 ans et se dote d’un nouveau directoire : Francesca Leinardi (responsable de bibliothèque) et Frédéric Hélein (mathématicien). Nombreux projets en cours, dont le plan de conservation partagé des périodiques de mathématiques et la participation au portail des mathématiques.
  • 2014 (avril) : Journées RNBM 2014, en parallèle des journées du réseau Mathrice.
  • 2015 (novembre) : ANF documentation mathématique – Les bibliothèques mathématiques de demain.
  • 2016-2019 : la direction du GDS est assurée par Julie Janody, DMA-ENS Paris et Frédéric Hélein, Institut de Mathématiques de Jussieu.
Share on Google+Share on FacebookTweet about this on Twitter