La communauté mathématique se mobilise sur la négociation des revues Springer

Une discussion anime actuellement le Réseau national des bibliothèques de mathématiques concernant les abonnements aux revues de l’éditeur Springer. Au cœur de ce débat se trouve le renouvellement de l’accord Springer/Couperin pour 2018 (pour plus de détail sur l’historique des accords passés avec l’éditeur se reporter à l’article Anciens accords négociés par le RNBM).

La négociation entamée au mois de mars par le consortium Couperin avait notamment pour objectif d’obtenir un choix d’abonnement pour les établissements (collection complète / thématique / personnalisée) ainsi que la prise en compte dans le coût des abonnements des dépenses consacrées au paiement des APC, et d’endiguer l’augmentation des tarifs.

Les discussions menées au fil des rencontres se sont avérées encourageantes mais aucune proposition n’est vraiment acceptable pour les communautés. Une contre-proposition du consortium Couperin est aujourd’hui à l’étude, celle-ci pourrait mener à un durcissement des négociations avec l’éditeur et, le cas échéant, à une coupure des accès au 1er janvier 2018.

Face à cette éventualité, la direction du RNBM a engagé un dialogue avec les bibliothèques du RNBM afin de connaître l’avis de l’ensemble du réseau, professionnels de la documentation et membres de la communauté mathématique, sur cette question.

Cependant les enjeux de cette discussion concernent toutes les disciplines scientifiques.

Le communiqué du directeur scientifique du RNBM

Cinq principes pour négocier avec les éditeurs | Libre accès à l’information scientifique et technique

LIBER met en ligne un texte dans lequel sont inscrits cinq principes sur lesquels peuvent s’appuyer les bibliothèques dans leurs négociations avec les éditeurs :

1. licences et libre accès sont indissociables — Les abonnements et les frais de publication (APC) sont étroitement liés et ne devraient pas entrainer une double dépense (double dipping). L’augmentation des frais de publication devrait être contrebalancée par une baisse proportionnelle du prix des abonnements.
2. pas de libre accès, pas d’augmentation de prix — Les coûts payés annuellement par les bibliothèques ont progressé jusqu’à 8 % pendant des années, ce qui a permis aux éditeurs d’innover. Par conséquent, si les contrats conclus avec les éditeurs ne comprennent pas le libre accès, les hausses de prix ne devraient pas être acceptées dans les prochaines négociations.
3. transparence pour les contrats — Les accords concernant des publications payées sur des fonds publics ne devraient pas inclure de clause de non-divulgation.
4. garder un accès durable — L’accès pérenne est essentiel dans un environnement de publication qui évolue de plus en plus rapidement. Les bibliothèques doivent garantir un accès durable au contenu.
5. inclure les publications en libre accès dans les rapports d’usage — Les bibliothèques reçoivent des rapports sur les téléchargements et l’utilisation des articles des revues pour lesquelles elles ont un abonnement. Ces rapports devraient également contenir les mesures d’usage des ressources en libre accès.

Le document

Source : Libre accès à l’information scientifique et technique – Cinq principes pour négocier avec les éditeurs

Comité éditorial du site licence.rnbm.org

Lors des rencontres du CIRM de novembre 2015, un groupe de travail s’est formé autour de Grégory Thureau et Sophie Min-Picault pour constituer le comité éditorial du site licence.rnbm.org.

Le principal objectif du site licence.rnbm.org est de rassembler les différentes informations relatives aux contrats et licences souscrits par les bibliothèques du RNBM. Ces informations portent sur la durée des contrats et licences, les titres des revues concernées, les modalités d’abonnement, le statut des négociations, les droits de copie pratiqués par les éditeurs et tout autre type d’information jugé utile.

Lire la suite