Appel à candidatures pour le Comité pour la Science Ouverte

Comme annoncé le 26 janvier 2018, la Bibliothèque scientifique numérique (BSN) évolue vers la Science ouverte et devient le Comité pour la science ouverte (CoSO).

Le CoSO sera composé d’experts de toutes professions et disciplines concernés par la Science ouverte, de chercheurs, de professionnels de l’information scientifique… Il aura pour mission de proposer des orientations et d’instruire des sujets sur les questions de Science ouverte, d’impulser et d’accompagner les actions associées, dans une structure fluide facilitant l’expression et la remontée des idées, suggestions et contributions aux différents groupes de travail.

Lire la suite

Publications, Open Access, etc. : une liste de liens utiles

Frédéric Hélein, Professeur à l’Université Paris 7 et directeur scientifique du RNBM, met à disposition de la communauté scientifique une liste de liens utiles liés à l’édition et au libre accès. Cette liste aborde divers aspects : évaluation, appels et manifestes, initiatives, actualités par pays, droit d’auteur, exploration de données, etc.

Consulter la liste : https://webusers.imj-prg.fr/~frederic.helein/editio.html

Évolution de la BSN vers le Comité pour la science ouverte (CoSO) | Bibliothèque scientifique numérique

La Bibliothèque scientifique numérique (BSN) évolue vers la Science ouverte et devient le Comité pour la science ouverte (CoSO). Il est présidé par le Directeur général de la recherche et de l’innovation du MESRI.

Source : Bibliothèque scientifique numérique – Évolution de la BSN vers le Comité pour la science ouverte (CoSO)

Accès ouvert en mathématiques : un panorama et un exemple d’émancipation

Intervention de Benoît Kloeckner, professeur en mathématiques à l’Université Paris-Est Créteil, membre du bureau du Réseau National des Bibliothèques de Mathématiques, et membre fondateur de la fondation MathOA, lors des Journées science ouverte Couperin 2018.

https://webcast.in2p3.fr/video/acces-ouvert-en-mathematiques-un-panorama-et-un-exemple-demancipation

Journées science ouverte 2018

Trois ans après les journées d’octobre 2015 qui ont vu Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du Numérique et de l’Innovation, présenter la loi pour une République numérique, ces journées auront cet objectif : étudier l’opportunité de nouvelles voies soutenables pour la publication en Open Access : OA2020, projet DEAL allemand, éditions publiques, soutien à la bibliodiversité, changement du système d’évaluation des chercheurs, etc.

La Commission européenne met en place une plateforme de publications en libre accès | Libre accès à l’information scientifique et technique

La Commission européenne propose de financer une plateforme d’édition scientifique ouverte Open Research Publishing Platform. Son objectif principal est d’offrir aux bénéficiaires d’Horizon 2020 une possibilité de publication gratuite et rapide d’articles révisés par des pairs, ainsi que des prépublications, issus de projets de recherche financés dans le cadre d’H2020.

Source : Libre accès à l’information scientifique et technique – La Commission européenne met en place une plateforme de publications en libre accès

Consulter la note complète sur le site de la Commission européenne

Recommandations du CS du CNRS

Le Conseil scientifique du CNRS a organisé, conjointement avec la Direction de l’information scientifique et technique, une journée « Données de la recherche » au cours de laquelle quatre recommandations ont été votées :

Recommandation concernant la révision de la Directive sur le droit d’auteur

Recommandation concernant les données de recherche

Recommandation sur l’appel de Jussieu et la bibliodiversité

Recommandation sur l’application de la loi pour une République numérique et l’auto-archivage

Lire la suite

Nouveaux lieux, nouvelles compétences, nouveaux usages. Quels critères de qualité dans de nouveaux espaces de circulation du savoir ?

Le groupe de travail Dialogu’IST propose son cinquième atelier, le mercredi 29 novembre 2017, portant sur « Nouveaux lieux, nouvelles compétences, nouveaux usages. Quels critères de qualité dans de nouveaux espaces de circulation du savoir ? ».

Seront mis en exergue l’évolution des activités des professionnels de l’information, avec des savoir-faire émergents, des métiers innovants – comme le data librarian – des partenariats pertinents en vue de répondre aux objectifs en lien avec l’évaluation de la recherche et ce, dans le cadre de la loi pour une République numérique. Les intervenants issus de la BnF, du CNRS, de l’Inserm, de l’Université proposeront des témoignages et des retours d’expériences sur ce sujet complexe, qui nécessitera d’autres discussions au cours de prochains ateliers Dialogu’IST programmés en 2018 et 2019.

Basé sur la dynamique d’échanges libres et spontanés, l’atelier en visioconférence permet de donner la parole à tous les acteurs concernés, scientifiques et professionnels de l’information.

Fondation MathOA : Mathematics in Open Access

MathOA, fondation créée sur le modèle de LingOA, a pour but de faciliter et d’accélérer le transfert des revues mathématiques détenues par les grands éditeurs vers un modèle appelé Fair Open Access (Fair OA). Dans le cadre de cette démarche, la fondation réunit des informations sur les services de publication, collecte des financements et accompagne les comités de rédaction qui souhaitent intégrer ce nouveau modèle.

En 2017, MathOA a accompagné le comité de rédaction de « Journal of Algebraic Combinatorics » qui a quitté Springer pour créer la nouvelle revue Fair OA « Algebraic Combinatorics ».

MathOA est membre de la Fair Open Access Alliance.

MathOA est soutenue par :
– le Centre Mersenne
– le CWI (Centrum Wiskunde en Informatica – Center of Mathematics and Computer Science) Amsterdam,
– the Foundation Compositio Mathematica,
– le RNBM (Réseau National des Bibliothèques de Mathématiques),
– la TIB (Technische Informationsbibliothek – German National Library of Science and Technology)

Liens
Site web de la fondation : http://www.mathoa.org/
Fil Twitter : @oa_math

Open Access Week 2017

This year’s theme is an invitation to answer the question of what concrete benefits can be realized by making scholarly outputs openly available. “Open in order to…” serves as a prompt to move beyond talking about openness in itself and focus on what openness enables—in an individual discipline, at a particular institution, or in a specific context; then to take action to realize these benefits.

Page 2 sur 812345Dernière page »