CIRM 2017

« Accès ouvert : rêve ou réalité », 16 au 20 octobre 2017 au CIRM, journées RNBM.

Bibliothécaires et mathématiciens, les journées RNBM 2017 sont prévues pour tous :

  • Deux des journées (17 et 18/10) sont orientées publication et accès ouvert.

Elles sont conçues pour s’adresser largement aux mathématiciennes et mathématiciens, en particulier ceux qui ne connaissent pas bien l’accès ouvert mais qui sont curieux d’en savoir plus, que ce soit comme rédacteur ou rédactrices, comme auteur ou auteure, comme lecteur ou lectrice…

Elles doivent favoriser les échanges entre acteurs de la publication (scientifiques, éditeurs scientifiques, rédacteurs, diffuseurs, bibliothécaires…).

Retrouvez les vidéos de ces interventions sur la chaîne Youtube du CIRM :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLBNfdZUo7fyqz0EUWm9B2FY4pAk4P3SDs

Lire la suite

Connaître vos droits pour diffuser vos articles en open access | LILLIAD

LILLIAD Learning center Innovation met à la disposition des chercheurs un outil pour déterminer les droits et obligations relatifs à la diffusion de leurs publications en libre accès. Rapide et efficace, cet outil permet de connaître en quelques clics les conditions de diffusion des articles et de télécharger une fiche d’analyse personnalisée de sa situation.

Tester l’outil : https://decadoc.typeform.com/to/W2ZZMV

Source : LILLIAD – Connaître vos droits pour diffuser vos articles en open access

Open science, transparence et évaluation. Perspectives et enjeux pour les chercheurs

S’il n’existe pas de définition canonique de l’open science, elle peut toutefois être définie comme un mouvement d’ouverture appliqué à l’ensemble des facettes du processus de recherche. L’open data, l’open peer review ou encore l’open access constituent ainsi autant de modalités de production et de diffusion de la recherche au service de l’open science. Dan Gezelter, chercheur en chimie et en biochimie, considère quant à lui qu’il faut avant tout concevoir l’open science à travers le prisme de 4 enjeux fondamentaux pour les scientifiques :
‒ Transparency in experimental methodology, observation, and collection of data.
‒ Public availability and reusability of scientific data.
‒ Public accessibility and transparency of scientific communication.
‒ Using web-based tools to facilitate scientific collaboration (Gezelter 2016).

Selon Danny Kingsley, l’open science devient un enjeu particulièrement sensible dans un contexte de crise de la transparence de l’activité scientifique : « The veracity of the academic record is increasingly being brought into question (Kingsley 2016) ». La pression exercée sur les chercheurs pour publier à un rythme soutenu des résultats novateurs dans des revues à haut facteur d’impact a en effet fortement porté atteinte au processus scientifique (Kingsley 2016; Smaldino et McElreath 2016; Sarewitz 2016). Les modalités d’évaluation des chercheurs continuent de mettre l’accent sur l’activité de publication dans les revues.

Toutefois, les initiatives en faveur d’une recherche plus ouverte et plus transparente se multiplient. Comment ces pratiques peuvent-elles s’inscrire dans l’écosystème de la publication ? Quels sont les enjeux et les prérequis pour une recherche plus transparente ? Quelles réponses les chercheurs des disciplines à forts enjeux économiques peuvent-ils notamment apporter ?
Autrement dit, l’open science et son objectif de transparence relèvent-ils de l’utopie ? Dans le contexte hyper compétitif de la recherche, quel équilibre trouver entre collaboration et partage d’une part, protection des connaissances et respect de la propriété intellectuelle d’autre part ?

Journée d’étude Open Science et Open Data – Montpellier

La Commission IST Agropolis International, l’ADBS et Doccitanist, avec le soutien de Couperin.org,organisent le 28 mars 2017 une journée sur l’Open Science et l’Open Data avec pour grand témoin de la journée : Odile Hologne (Inra).

La journée sera divisée en deux temps

  • La matinée sera consacrée à des présentations de projets et des retours d’expériences sur les nouveaux modes de publication (Open Review, Epi-revue, …), en début de matinée, et les enjeux des données de la recherche, en fin de matinée. Une introduction générale permettra de poser le cadre et présentera les pratiques les plus récentes au niveau français et international. Les interventions des tables rondes seront courtes (15 minutes maximum) permettant d’apporter un éclairage sur les initiatives locales. Nous accorderons de longs temps d’échanges entre les intervenants et la salle.
  • L’après-midi proposera des ateliers pratiques animés par des professionnels de l’IST sur : – Rechercher / Réutiliser les données de la recherche – Déposer dans Zenodo, – Rédiger un plan de gestion des données – Rédiger un data paper

Test de Dissem.in : une véritable avancée vers le dépôt simplifié dans HAL | Carnet’IST

Le CCSD a annoncé le 3 mars 2017 sur son blog qu’il était désormais possible de déposer dans HAL via la plate-forme Dissem.in. Il s’agit d’un outil dont nous faisions déjà régulièrement la promotion (nous avons même des marques-pages…) auprès de nos chercheurs afin qu’ils prennent conscience qu’il est souvent possible d’auto-archiver bien plus de full-texts qu’ils ne le pensent. Cette nouvelle fonctionnalité de dépôt dans HAL, dite de « dépôt simplifié », était donc très attendue. Nous avons fait appel à des chercheurs cobayes pour avoir leurs réactions et ce billet présente notre retour d’expérience.

Source : Carnet’IST – Test de Dissem.in : une véritable avancée vers le dépôt simplifié dans HAL

Unpaywall, une extension chrome pour trouver la version des articles en open access | Observatoire des technologies de l’IST

Des outils qui exploitent les infrastructures du libre accès et mettent en valeur  le travail effectué par les revues scientifiques, les archives ouvertes et les bibliothèques sur le libre accès se développent. Ainsi  Unpaywall est une nouvelle extension disponible pour le navigateur Chrome (pas testé avec Firefox)  qui permet de trouver les versions en accès libre (open access) des articles que vous êtes en train de consulter.

Source : Observatoire des technologies de l’IST – Unpaywall, une extension chrome pour trouver la version des articles en open access

Carrefour de l’IST 2017

Innovations de rupture
Quelles missions & compétences à réinventer pour le professionnel de l’IST ?

L’accélération du cycle de vie des innovations représente aujourd’hui un réel enjeu stratégique pour les professionnels de l’Information dans le questionnement de leur expertise au service des chercheurs.

Inscrites dans le mouvement d’une science ouverte propice à l’instauration de nouveaux usages, qu’elles s’affichent clairement de rupture ou apparaissent encore de continuité, ces innovations obligent les professionnels de l’information à repenser tout à la fois la légitimité des modèles structurels, économiques, technologiques et organisationnels établis.

Cette édition 2017 du Carrefour de l’IST interrogera les missions et compétences à réinventer dans le rôle d’accompagnement et de conseil auprès du chercheur face aux changements des principaux paradigmes informationnels.

Conférences plénières, tables rondes et ateliers thématiques apporteront des pistes de réflexion et d’action sur le plan national et international.

Co-construire pour la recherche de façon agile une nouvelle posture d’ouverture et de partage face aux défis majeurs de l’innovation de rupture en IST constituera le cœur des débats de ces rencontres nancéennes !

Cette manifestation est organisée par l’Inist-CNRS, le programme est établi en collaboration étroite avec la DIST du CNRS, l’Université de Lorraine, la BNF, la TGIR Huma-Num, l’association Eprist, l’Inria, l’Inra, l’Irstea, l’Abes, le réseau des Urfist et bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.

Suivre l’événement en live : https://webcast.in2p3.fr/live/carrefour_ist_2017

Suivre l’événement sur Twitter : #CARIST2017

Typologie des plateformes de partage d’information scientifique et technique | CNRS – DIST

Cette section présente différentes plateformes (bibliothèques numériques, bases de données, archives ouvertes, moteurs de recherche, etc.) utilisées pour le partage des résultats de la recherche. Les plateformes sont recensées et catégorisées afin de mettre en valeur les initiatives en faveur de la mutualisation des connaissances et du libre accès à la production scientifique.

Source : Direction de l’information scientifique et technique – Typologie des plateformes de partage d’information scientifique et technique

Accord entre Dissemin et HAL

Un accord entre Dissemin et HAL donne aux chercheurs, de tous les champs disciplinaires, la possibilité d’utiliser le premier comme canal de dépôt dans les archives ouvertes HAL. Dissemin est une plateforme web qui récolte des métadonnées à partir de deux sources (Bielefeld Academic Search Engine – BASE et Crossref) et qui détermine la disponibilité du texte intégral des publications des chercheurs. Il permet à chaque chercheur de mesurer l’accessibilité de ses publications.

L’information

Source : Accord Dissemin HAL

Outils et services pour la gestion et l’ouverture des données scientifiques : retours d’expériences

La recherche nationale, européenne et internationale est en  profonde mutation. Les enjeux sociétaux auxquels elle fait face, les possibilités offertes par les technologies du numérique dans la collecte et le traitement des données de science, la nécessité de conduire des innovations et développements éthiques et responsables sont autant de facteurs influençant le paysage de la recherche du 21ème siècle. Ainsi, les réflexions européennes sur l’Open Science et les infrastructures de données, tout comme les évolutions législatives nationales ayant trait aux données numériques (loi Valter 2015, loi Lemaire 2016), sont des éléments structurants pour les services d’appui à la recherche. Dans ce contexte de développement d’une science plus ouverte, la bonne gestion et le partage raisonné des données scientifiques apparaissent comme des points essentiels dont les professionnels de l’IST et des bibliothèques s’emparent légitimement pour offrir des services  d’appui aux communautés scientifiques. Ce séminaire sera l’occasion :
– de présenter  les outils et services (d’ores et déjà opérationnels ou en gestation) et d’en étudier la pertinence
– de discuter  les orientations  institutionnelles visant à instaurer de bonnes pratiques de gestion des données scientifiques parmi les chercheurs.

Vidéos de l’évènement : https://webcast.in2p3.fr/events-seminaire_eprist_bsn10_donnees_scientifiques

Page 2 sur 712345Dernière page »