Connaître vos droits pour diffuser vos articles en open access | LILLIAD

LILLIAD Learning center Innovation met à la disposition des chercheurs un outil pour déterminer les droits et obligations relatifs à la diffusion de leurs publications en libre accès. Rapide et efficace, cet outil permet de connaître en quelques clics les conditions de diffusion des articles et de télécharger une fiche d’analyse personnalisée de sa situation.

Tester l’outil : https://decadoc.typeform.com/to/W2ZZMV

Source : LILLIAD – Connaître vos droits pour diffuser vos articles en open access

Test de Dissem.in : une véritable avancée vers le dépôt simplifié dans HAL | Carnet’IST

Le CCSD a annoncé le 3 mars 2017 sur son blog qu’il était désormais possible de déposer dans HAL via la plate-forme Dissem.in. Il s’agit d’un outil dont nous faisions déjà régulièrement la promotion (nous avons même des marques-pages…) auprès de nos chercheurs afin qu’ils prennent conscience qu’il est souvent possible d’auto-archiver bien plus de full-texts qu’ils ne le pensent. Cette nouvelle fonctionnalité de dépôt dans HAL, dite de « dépôt simplifié », était donc très attendue. Nous avons fait appel à des chercheurs cobayes pour avoir leurs réactions et ce billet présente notre retour d’expérience.

Source : Carnet’IST – Test de Dissem.in : une véritable avancée vers le dépôt simplifié dans HAL

Unpaywall, une extension chrome pour trouver la version des articles en open access | Observatoire des technologies de l’IST

Des outils qui exploitent les infrastructures du libre accès et mettent en valeur  le travail effectué par les revues scientifiques, les archives ouvertes et les bibliothèques sur le libre accès se développent. Ainsi  Unpaywall est une nouvelle extension disponible pour le navigateur Chrome (pas testé avec Firefox)  qui permet de trouver les versions en accès libre (open access) des articles que vous êtes en train de consulter.

Source : Observatoire des technologies de l’IST – Unpaywall, une extension chrome pour trouver la version des articles en open access

Typologie des plateformes de partage d’information scientifique et technique | CNRS – DIST

Cette section présente différentes plateformes (bibliothèques numériques, bases de données, archives ouvertes, moteurs de recherche, etc.) utilisées pour le partage des résultats de la recherche. Les plateformes sont recensées et catégorisées afin de mettre en valeur les initiatives en faveur de la mutualisation des connaissances et du libre accès à la production scientifique.

Source : Direction de l’information scientifique et technique – Typologie des plateformes de partage d’information scientifique et technique

Accord entre Dissemin et HAL

Un accord entre Dissemin et HAL donne aux chercheurs, de tous les champs disciplinaires, la possibilité d’utiliser le premier comme canal de dépôt dans les archives ouvertes HAL. Dissemin est une plateforme web qui récolte des métadonnées à partir de deux sources (Bielefeld Academic Search Engine – BASE et Crossref) et qui détermine la disponibilité du texte intégral des publications des chercheurs. Il permet à chaque chercheur de mesurer l’accessibilité de ses publications.

L’information

Source : Accord Dissemin HAL

Feuille de route canadienne pour la communication savante | Libre accès à l’information scientifique et technique

L’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC) a publié une feuille de route sur la communication savante dont la vision directrice « est celle d’un système de communication savante ouvert, durable, efficace et innovant, qui est régi et géré par la communauté des chercheurs, et qui reflète un rôle important pour les bibliothèques universitaires canadiennes ». Elle se décline selon cinq axes :

  • promouvoir les avantages liés au libre accès et mobiliser les intervenants quant à la nécessité de changements ;
  • promouvoir et accélérer l’adoption de politiques sur la science ouverte ;
  • réduire les obstacles économiques à la création et à la diffusion de publications savantes ;
  • promouvoir la mise en œuvre responsable d’indicateurs d’impact et de productivité pour la recherche ;
  • élargir les types de résultats de recherche qui contribuent au système officiel de communications savantes.

La feuille de route

Source : Libre accès à l’information scientifique et technique – Feuille de route canadienne pour la communication savante

Une série de billets sur les répercussions de la loi « République numérique » dans l’ESR | S.I.Lex

Lionel Maurel, alias Calimaq, consacre une série de trois billets aux incidences de la loi pour une République numérique sur l’Enseignement Supérieur et la Recherche dans son blog S.I.Lex.

Le premier billet analyse l’impact de la loi République numérique sur le Libre Accès aux publications scientifiques à travers une FAQ :

Je vais suivre un canevas simple (Qui ? Quoi ? Quand ? Où ?) dans cette FAQ pour aborder les différentes dimensions du nouveau « droit d’exploitation secondaire » consacré par la loi République numérique : Qui peut déposer ? Quels types de publication sont couvertes par le texte ? Quand le dépôt est-il possible ? Où peut-on déposer ?

Le second billet porte sur les universités et le principe d’Open Data après la loi numérique :

[…] la loi « République numérique » va avoir un impact important sur les universités en les soumettant, comme les autres administrations au principe d’Open Data par défaut qu’elle instaure.

Le troisième billet analyse le nouveau statut juridique des données de la recherche :

[…] la loi numérique va rendre inutile le recours aux licences libres pour la diffusion des données de la recherche. […] de tels instruments sont à présent inutiles, car c’est la loi directement qui instaure à leur sujet un droit de libre réutilisation dès lors qu’elles sont publiées.

Source : S.I.Lex

Promouvoir l’open access : une boîte à outils pour les bibliothécaires et les équipes d’appui à la recherche | Open Access France

Cette boîte à outils pour la promotion de l’open access a été développée dans le cadre du JISC Pathfinder project Pathways to Open Access. Elle a été traduite en français pour être plus largement accessible et propose sept points :
1. Rassemblez les informations-clés afin d’être pertinent et cohérent.
2. Mettez-vous à la place de vos usagers et trouvez les meilleurs moyens de les toucher.
3. Construisez une typologie des acteurs de l’open access et de leurs attitudes.
4. Formulez des messages convaincants qui font appel aux centres d’intérêts de vos publics.
5. Planifiez et orchestrez votre campagne de communication et de promotion.
6. N’attendez pas pour communiquer et faites-le de façon régulière, sincère et cohérente.
7. Repérez, mesurez et évaluez l’impact de votre communication.

Source : Open Access France – Promouvoir l’open access : une boîte à outils pour les bibliothécaires et les équipes d’appui à la recherche

Traduction française du livre de Peter Suber | Libre accès à l’information scientifique et technique

La version française du livre de Peter Suber Open Access est disponible sur le site OpenEdition Books. L’ouvrage français Qu’est-ce que l’accès ouvert ? bénéficie d’une préface de Marin Dacos. La traduction a été assurée par Marie Lebert.

Accès à l’ouvrage : https://books.openedition.org/oep/1600

Source : Libre accès à l’information scientifique et technique – Traduction française du livre de Peter Suber

Open Access Week 2016

En 2016, l’Open Access Week (Semaine internationale du libre accès) fête sa 9e année. Cet événement mondial permet à la communauté scientifique d’en savoir plus sur les bénéfices du libre accès, de partager ses connaissances et ses expériences entre collègues, et de contribuer à la promotion du libre accès.
En France, l’Open Access Week est coordonnée par le consortium Couperin, en partenariat avec les URFIST.
Participer à la Semaine internationale du libre accès, c’est œuvrer à la généralisation de l’accès libre en France.

Tweets sur #openaccessweek, #oawfr, #OAweek

Carte des événements :

Page 1 sur 512345