Sir Andrew Wiles, Prix Abel 2016 | INSMI

L’Académie des sciences et des lettres de Norvège décerne le prix Abel 2016 à Sir Andrew Wiles pour son étonnante preuve du dernier théorème de Fermat par la conjecture de modularité des courbes elliptiques semi-stables, qui ouvre une nouvelle ère en théorie des nombres.

Source : INSMI – Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions – Sir Andrew Wiles, Prix Abel 2016

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on Twitter