Éviter les éditeurs prédateurs, en 5 points | CoopIST- Cirad

Sur le web, les éditeurs de pseudo-revues scientifiques, ou éditeurs prédateurs, profitent du besoin qu’ont les chercheurs de publier et du modèle auteur-payeur de la publication en libre accès. Le but des éditeurs prédateurs (predatory publishers) est de gagner de l’argent sans se soucier de promouvoir ni de pérenniser les résultats de la recherche scientifique. Le processus éditorial, la gestion financière et le fonctionnement de leurs revues sont opaques et sans rigueur scientifique.

Source : Coopérer en information scientifique et technique – Cirad – Éviter les éditeurs prédateurs

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on Twitter