Une analyse du mouvement vers l’accès libre

Dans un article paru dans le journal d’information numérique Médiapart, Marie Farge, Directrice de recherche au CNRS, et Frédéric Hélein, Professeur à l’Université Paris Diderot et Directeur Scientifique du RNBM, analysent les politiques menées en matière de libre accès dans plusieurs pays européens et leur impact sur l’édition scientifique :

Aujourd’hui, différents projets sont proposés et expérimentés, avec une grande variété de modèles suivant les pays. Les approches peuvent varier suivant la situation économique, la législation et la culture d’un pays et suivant les disciplines scientifiques. Les points de vue des des décideurs politiques, des documentalistes, des bibliothécaires ou des chercheurs peuvent également différer. Mais dans tous les cas le premier but poursuivi est de mettre fin aux tarifs anormalement élevés, et toujours en hausse, imposés par les grands groupes d’édition, qui sont d’autant plus inacceptables que l’essentiel du travail de production, c’est à dire la rédaction des articles, leur évaluation et leur validation, est fourni gratuitement aux éditeurs par les chercheurs et leurs institutions.

Ils présentent le mouvement vers l’accès libre et ses modèles économiques, plus particulièrement le modèle auteur-payeur, et abordent la production scientifique et ses rouages du point de vue des grands groupes commerciaux d’édition et des institutions de recherche.

Lire l’article

Comprendre comment marche la science grâce aux citations ouvertes | CNRS – INSHS

Un demi-milliard d’Open citations, ou « citations ouvertes », références bibliographiques en accès ouvert utilisées dans les publications scientifiques, viennent d’être recensées par l’Initiative for Open Citations (I4OC). Deux laboratoires du CNRS, OpenEdition Center (CNRS/AMU/EHESS/Université d’Avignon), qui pilote l’infrastructure nationale de recherche OpenEdition, et Mathdoc (CNRS/ Université Grenoble Alpes), cellule de coordination documentaire nationale pour les mathématiques, qui pilote notamment la plateforme d’édition et de diffusion du centre Mersenne, sont partenaires de l’I4OC, rendant ainsi accessibles et gratuites les références et citations de tous les articles publiés sur leurs plateformes. Objectif : favoriser différentes approches pour étudier les dynamiques de la science avec des données transparentes, ouvertes et partagées. Ce faisant, la France contribue de plus en plus activement au projet majeur que constitue la science ouverte.

Source : INSHS – Comprendre comment marche la science grâce aux citations ouvertes

Appel à candidatures pour le Comité pour la Science Ouverte

Comme annoncé le 26 janvier 2018, la Bibliothèque scientifique numérique (BSN) évolue vers la Science ouverte et devient le Comité pour la science ouverte (CoSO).

Le CoSO sera composé d’experts de toutes professions et disciplines concernés par la Science ouverte, de chercheurs, de professionnels de l’information scientifique… Il aura pour mission de proposer des orientations et d’instruire des sujets sur les questions de Science ouverte, d’impulser et d’accompagner les actions associées, dans une structure fluide facilitant l’expression et la remontée des idées, suggestions et contributions aux différents groupes de travail.

Lire la suite

21 mesures pour l’enseignement des mathématiques

Remise ce lundi 12 février d’un rapport sur l’apprentissage des mathématiques par Cédric Villani, député de l’Essonne, et Charles Torossian, inspecteur général de l’éducation nationale.

Missionnés par le ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer, les auteurs proposent 21 mesures pour l’enseignement des mathématiques.

Le texte intégral et la liste des mesures préconisées dans ce rapport sont disponibles en ligne.

Consulter le rapport

Évolution de la BSN vers le Comité pour la science ouverte (CoSO) | Bibliothèque scientifique numérique

La Bibliothèque scientifique numérique (BSN) évolue vers la Science ouverte et devient le Comité pour la science ouverte (CoSO). Il est présidé par le Directeur général de la recherche et de l’innovation du MESRI.

Source : Bibliothèque scientifique numérique – Évolution de la BSN vers le Comité pour la science ouverte (CoSO)

La Commission européenne met en place une plateforme de publications en libre accès | Libre accès à l’information scientifique et technique

La Commission européenne propose de financer une plateforme d’édition scientifique ouverte Open Research Publishing Platform. Son objectif principal est d’offrir aux bénéficiaires d’Horizon 2020 une possibilité de publication gratuite et rapide d’articles révisés par des pairs, ainsi que des prépublications, issus de projets de recherche financés dans le cadre d’H2020.

Source : Libre accès à l’information scientifique et technique – La Commission européenne met en place une plateforme de publications en libre accès

Consulter la note complète sur le site de la Commission européenne

Recommandations du CS du CNRS

Le Conseil scientifique du CNRS a organisé, conjointement avec la Direction de l’information scientifique et technique, une journée « Données de la recherche » au cours de laquelle quatre recommandations ont été votées :

Recommandation concernant la révision de la Directive sur le droit d’auteur

Recommandation concernant les données de recherche

Recommandation sur l’appel de Jussieu et la bibliodiversité

Recommandation sur l’application de la loi pour une République numérique et l’auto-archivage

Lire la suite

Fondation MathOA : Mathematics in Open Access

MathOA, fondation créée sur le modèle de LingOA, a pour but de faciliter et d’accélérer le transfert des revues mathématiques détenues par les grands éditeurs vers un modèle appelé Fair Open Access (Fair OA). Dans le cadre de cette démarche, la fondation réunit des informations sur les services de publication, collecte des financements et accompagne les comités de rédaction qui souhaitent intégrer ce nouveau modèle.

En 2017, MathOA a accompagné le comité de rédaction de « Journal of Algebraic Combinatorics » qui a quitté Springer pour créer la nouvelle revue Fair OA « Algebraic Combinatorics ».

MathOA est membre de la Fair Open Access Alliance.

MathOA est soutenue par :
– le Centre Mersenne
– le CWI (Centrum Wiskunde en Informatica – Center of Mathematics and Computer Science) Amsterdam,
– the Foundation Compositio Mathematica,
– le RNBM (Réseau National des Bibliothèques de Mathématiques),
– la TIB (Technische Informationsbibliothek – German National Library of Science and Technology)

Liens
Site web de la fondation : http://www.mathoa.org/
Fil Twitter : @oa_math

Future directive UE sur le droit d’auteur : chercheurs entre espoirs et inquiétudes | Le Club de Mediapart

Frédéric Hélein, membre de la Bibliothèques Scientifique Numérique 7 et directeur scientifique du RNBM, analyse l’enjeu pour les chercheurs de la directive européenne sur le droit d’auteur en cours de révision à Bruxelles. Le futur texte aura des conséquences profondes sur la diffusion de la recherche et sur des nouvelles pratiques scientifiques, comme la fouille de textes et de données.

Source : Le Club de Mediapart – Future directive UE sur le droit d’auteur : chercheurs entre espoirs et inquiétudes

Page 1 sur 101234510Dernière page »